Découvrir l'application conçue pour se former pour le DNB

Une nouvelle application permet d'aider les candidats dans la préparation du brevet 2016. Compte tenu des difficultés auxquelles sont confrontés les candidats, cette application apparaît comme un moyen pratique de mieux se former.

blog picture

Une grande diversité de sujets et de corrigés sur l'application

L'application mobile « brevet 2016 » permet d'accéder à un grand nombre de sujets du DNB. Elle permet également de faciliter les révisions des cours et de préparer les candidats pour qu'ils puissent mieux affronter les différentes matières, notamment le français, les mathématiques, l'histoire-géo et l'enseignement moral et civique.

Cette solution contient des épreuves corrigées dans lesquelles se trouvent celles du Lycée Pondichéry et des établissements d'Amérique du Nord.

Elle propose également des sujets susceptibles d'apparaître à l'examen, mais leur consultation est payante. Ces sujets ont été rédigés par des enseignants-correcteurs du brevet.

L'application donne également beaucoup d'instructions et de méthodologies pour appréhender les sujets avec efficacité.

Réception des notifications de corrigés

L'application « Brevet 2016 » intervient à tous les niveaux du DNB, depuis la préparation de l'examen jusqu'à la proclamation des résultats. Quelque temps après la composition, elle donne toutes les informations concernant les avis des correcteurs et propose les corrigés des différents sujets.

Pour bénéficier de cet avantage, il suffit d'activer les notifications pour être informé à n'importe quel moment.

Les autres avantages de l'application « brevet 2016 »

L'application « brevet 2016 » est dotée d'un calculateur qui permet de faire le point sur les différentes notes obtenues au contrôle continu et aux épreuves du DNB. Les résultats sont calculés sur 20 points.

On peut également refaire les calculs à plusieurs reprises et conserver ou changer le dernier résultat. On a aussi la possibilité de les partager sur les réseaux sociaux ou de les envoyer par mail.