S'informer sur les rattrapages du bac

Les candidats au baccalauréat qui ont obtenu une moyenne générale comprise entre 8 et 10 sont convoqués aux épreuves de rattrapage dans les jours qui suivent la proclamation des résultats. Ils bénéficient donc d'une seconde chance qui leur permettra d'obtenir leur diplôme.

blog picture

Que sont les rattrapages du bac ?

Le rattrapage, aussi appelé épreuve du 2nd groupe, est une seconde chance de décrocher le bac. Il concerne les candidats qui ont obtenu une moyenne comprise entre 8 et 10 à l'issue de la 1ère session d'épreuves. Les candidats qui ont obtenu une moyenne inférieure à 8 sont directement éliminés.

Les candidats admis à passer les épreuves de rattrapage doivent choisir deux matières passées à l'écrit, mais qui feront l'objet d'un oral.

Si la note de l'oral de rattrapage est plus faible que celle de l'écrit, le candidat ne rattrape aucun point. C'est la note de l'écrit qui est prise en compte pour la moyenne finale.

A l'issue de l'épreuve de seconde chance, si la moyenne est égale ou supérieure à 10/20, le candidat décroche son bac.

Le déroulement des épreuves de rattrapage 

  • S'inscrire à l'épreuve

Après la proclamation des résultats du bac, certains candidats sont déçus, mais rien n'est encore perdu pour eux puisqu'ils sont convoqués au rattrapage.

Ils doivent se présenter le jour même dans le centre où les résultats sont affichés afin de préciser les matières qu'ils souhaitent repasser à l'oral.

Une convocation leur demandant de se présenter à l'oral un jour précis de la semaine leur est alors remise. Il ne faudra en aucun cas être absent ou en retard.

Pour le bac 2016, les résultats sont attendus le mardi 5 juillet et les rattrapages auront lieu du 6 au 8 juillet.

  • Attendre dans le couloir

La convocation précise le jour de l'oral, mais non l'heure. C'est pourquoi il est important de se rendre dans le centre 2 à 3 heures avant et attendre son tour dans le couloir devant la porte de la salle d'examen.

Cette réserve de temps permet de se concentrer sur la discipline et les questions potentielles.

  • L'oral en lui même

Il faut tout d'abord avoir une présentation adaptée à un examen. Une fois à l'intérieur, l'examinateur invite le candidat à tirer un sujet au sort et précise le temps imparti à la préparation (en général 20 minutes). Il ne faut pas se laisser distraire par l'entretien entre l'examinateur et un autre candidat, mais bien préparer son texte.

Le moment fatidique est arrivé. Le candidat doit exposer son sujet dans un laps de temps défini à l'avance, puis échanger avec l'examinateur. Celui-ci peut poser des questions sur le sujet en lui-même ou sur une autre partie du programme.

  • La fin de l'entretien

A la fin de l'entretien, il peut arriver que l'examinateur demande au candidat le nombre de points qu'il a à rattraper et comment s'est passé l'autre oral si celui-ci a déjà eu lieu. Dans ce cas il faut toujours être transparent et dire la vérité.

Une fois l'entretien terminé, il faut saluer l'examinateur avant de quitter la salle.

Quelques astuces pour réussir les rattrapages du bac

Pour réussir les rattrapages du bac, il convient en premier lieu de connaître le nombre de points manquants. Pour cela, il suffit d'additionner toutes les notes obtenues en tenant compte des coefficients, puis de les soustraire de la moyenne générale. C'est pourquoi il est indispensable de retirer son relevé de notes le jour des résultats.

Le candidat admis aux rattrapages a le droit de passer deux matières au choix à l'oral. Pour bien les choisir, il faut procéder à des simulations en imaginant les notes accessibles selon son niveau dans la matière.

Par exemple, Christophe est en série S, il a obtenu 7 en mathématiques (coef. 7), 11 en physique-chimie (coef. 6), 9 en anglais LV1 (coef. 3). Il lui manque 24 points.

Il est très fort à l'oral en anglais. S'il obtient 17, il gagne 24 points: 3 X (17 - 9) = 24.

Avec les maths, il a juste besoin d'obtenir 11 pour gagner 28 points : 7 x (11 - 7) = 28 Avec seulement 11 en maths, il a davantage de points, car le coefficient est bien plus fort.

En choisissant de présenter les maths et l'anglais à l'oral, Christophe a plus de chances de décrocher le bac au rattrapage.