Quelles perspectives d'emploi d'ici 2022 ?

Une étude du ministère du travail dresse un tableau des perspectives d'emploi par métiers à l'horizon 2022. Vos choix d'orientation sont-ils les bons ?

blog picture

Pilotée par le site gouvernemental France Stratégie, en partenariat avec la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), une étude a analysé les perspectives d'emploi d'ici 2022.

Cette étude propose 3 scénarios : un optimiste, un pessimiste, et un central. Resultat-examen.eu a synthétisé pour vous les tendances communes à ces 3 scénarios.

800 000 postes en moyenne par an

D'après l'étude, le nombre de postes à pourvoir varierait entre 735 000 et 832 000 par an d'ici à 2022.

Ces chiffres correspondraient pour 80% au remplacement de personnels partant en retraite, contre 20% de créations nettes d'emplois.

Développement des métiers de soins et de services aux personnes

A l'exception des médecins, les métiers de services et d'assistance aux personnes seraient ceux qui se développeraient le plus fortement. Les raisons : le vieillissement de la population et le recours croissant à la médecine ambulatoire (hospitalisation et retour à domicile dans la même journée).

Les emplois d'infirmiers, aides à domicile, aides soignants et profession paramédicales seraient ainsi appelés à connaître les plus forts taux de croissance.

Le nombre d'agents d'entretien et de professionnels de l'action sociale devrait connaître lui aussi une forte augmentation.

Pour répondre aux besoins de la population active face à l'insuffisance de crèches, le nombre d'assistantes maternelles devrait également connaître une belle progression.

Stabilité des métiers industriels

Porté par le développement d'activités nouvelles (liées notamment à l'informatique, au développement des transports et à l'environnement), le secteur industriel continuerait à se montrer attractif.

Selon l'étude, le secteur industriel devrait faire appel à un nombre plus important de managers et cadres hautement qualifiés : cadres de la banque et des assurances, cadres commerciaux, cadres de la fonction publique, services comptables et financiers,…

Les emplois administratifs et l'agriculture en berne

Autant dans la fonction publique que dans le privé, les emplois administratifs peu qualifiés connaîtraient un repli marqué. Un tendance à la baisse qui s'expliquerait par l'informatisation des services et l'automatisation de nombreuses tâches.

Pour les agriculteurs, les éleveurs et sylviculteurs, la diminution des emplois ne ferait que se confirmer. Ce secteur serait le plus touché, du fait du regroupement des exploitations, de l'industrialisation croissante des techniques de production.

Dynamisme du commerce

Les commerces traditionnels devraient continuer à se montrer attractifs, notamment pour les jeunes peu qualifiés, notamment pour les métiers de :

 

 

Palmarès des métiers amenés à recruter

Pour résumer cette étude, les professions qui devraient se montrer les plus dynamiques en termes d'embauches d'ici 2022 seraient les suivantes :

  • aides à domicile,
  • aides-soignants et infirmiers,
  • cadres des services administratifs, comptables et financiers,
  • enseignants,
  • conducteurs de véhicule,
  • vendeurs,
  • agents d'entretien.

> Pour aller plus loin en attendant vos résultats d'examens, consultez l'intégralité de l'étude « les métiers en 2022 »