Un enseignement moral et civique, pour remplacer l'éducation civique

A la rentrée 2015, les cours d'éducation civique seront remplacés, à l'école élémentaire, au collège et au lycée, par un enseignement moral et civique.

blog picture

Quelle différence ?

Dès septembre, les cours d'« éducation civique » seront remplacés par l'« Enseignement moral et civique » (EMC).

Là où certains pourraient voir un simple glissement sémantique, d'autres noteront à juste titre l'enrichissement de l'enseignement. En effet, l'instruction civique visait à inculquer les règles de base de la citoyenneté, du fonctionnement de nos institutions française.

L'introduction de la « morale » dans cet enseignement vise donc à élargir le champ d'apprentissage à des notions élémentaires de vie en société, plus proches du « vivre ensemble » prôné par les hommes et femmes politiques de tous bords.

Concrètement, qu'est-ce qui sera enseigné ?

Selon l'annonce du ministère de l'Éducation nationale, "l'EMC doit transmettre un socle de valeurs communes : la dignité, la liberté, l'égalité, la solidarité, la laïcité, l'esprit de justice, le respect de la personne, l'égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance et l'absence de toute forme de discrimination. Il doit développer le sens moral et l'esprit critique et permettre à l'élève d'apprendre à adopter un comportement réfléchi. Il prépare à l'exercice de la citoyenneté et sensibilise à la responsabilité individuelle et collective".

L'ombre de "Charlie Hebdo"

Le ministère de l'Éducation nationale a rappelé que l'Enseignement moral et civique avait été créé par la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013.

L'entrée en vigueur de cette loi évoque instantanément l'attentat contre l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo", perpétré le 7 janvier dernier à Paris.

Car cet événement a été un choc traumatisant pour une grande partie de la population française. Une atteinte insupportable aux droits fondamentaux (inscrits dans la Constitution française) que sont la libre opinion et la liberté d'expression.

Quel impact sur les programmes scolaires ?

Selon l'annonce parue au Journal Officiel spécial du 25 juin 2015, l'Enseignement moral et civique démarrera sera mis au programme dès les classes de l'école élémentaire. Au-delà, il sera inscrit au programme du collège, et sera évalué au brevet (DNB).

Cette matière sera enseignée au lycée dans les classe de 2nde, 1ère et terminale pour les séries du bac général (série S, L et ES), du bac pro, du bac techno (séries ST2S, STID2, STL, STMG, STD2A et Hôtellerie), ainsi qu'aux élèves de l'enseignement agricole, et dans certaines classes préparatoires.

Les classes dont le programme comportait déjà des cours d'instruction civique, verront ce programme aménagé pour cet enseignement dès le mois de septembre 2015.