Echec au bac : comment rebondir ?

Si vous avez échoué au bac, et que vous ne souhaitez pas le repasser l'an prochain, comment mettre votre temps à profit, personnellement et professionnellement ?

blog picture

Si vos résultats d'examens sont mauvais, et que vous avez raté votre bac, vous pouvez bien sûr redoubler votre Terminale et le repasser l'année prochaine.

Mais peut-être que vous préférez faire une année de pause. Dans ce cas, que faire pendant cette année, pour ne pas perdre votre temps, et au contraire progresser et vous enrichir ?

Année sabbatique : la fausse bonne idée

Après la déception de mauvais résultats aux examens, la tentation est grande pour les étudiants de prendre une année sabbatique, autrement dit une année pour se reposer. Mais le risque à l'arrivée, c'est que vous rencontriez de grandes difficultés pour vous remotiver à reprendre le chemin des études, après une année d'oisiveté...

Risque de désociabilisation aussi, puisque la plupart de vos amis auront continué leurs études, ou choisi de travailler. En journée, vous serez donc seul, livré à vous-même, avec personne à qui parler. Déprimant !

Au contraire, mettez à profit l'année à venir pour enrichir vos expériences personnelles, multiplier les contacts et gagner un peu d'argent !

Effectuer un service civique : agir pour la solidarité

De 16 à 25 ans, vous avez la possibilité d'effectuer un service civique. En dehors de ces limites d'âge, aucune condition n'est requise.

Effectuer un service civique vous permettra de travailler dans le domaine social ou caritatif. Vous pourrez ainsi vous forger votre première expérience professionnelle, et commencer à tisser des liens précieux pour développer votre futur réseau professionnel.

Pendant votre période d'engagement, vous percevrez une indemnité d'État de 467,34 € par mois, quelle que soit la durée hebdomadaire de votre contrat. Votre organisme d'accueil devra également vous verser une prestation minimale de 106,31 € par mois pour vos frais de nourriture, de transport ou d'hébergement. Enfin, pendant toute la durée de votre service civique, vous serez couvert par la Sécurité sociale.

Partir à l'étranger : perfectionnement et ouverture

Parmi vos mauvais résultats aux examens, vous avez peut-être échoué dans les langues vivantes. Mettez donc cette année à profit pour partir à l'étranger, découvrir de nouveaux modes de vie, et perfectionner votre anglais, votre espagnol, votre italien ou votre allemand !

Le contact des autres cultures sera toujours bénéfique et enrichissant d'un point de vue personnel. Et bien sûr, à votre retour, vous aurez progressé dans la langue de votre pays d'adoption ! Ainsi, lorsque vous vous représenterez au bac, vous obtiendrez sans aucun doute de meilleurs résultats d'examens, au moins dans les langues étrangères !

Et le jour où vous chercherez un emploi, cette expérience vous valorisera auprès des recruteurs. Car elle témoigne d'une grande ouverture d'esprit, d'une capacité d'adaptation et d'une volonté affirmées, face à la prise de risque que représente l'immersion dans un pays étranger.

Travailler : une expérience enrichissante… à tous points de vue !

De nombreux emplois sont accessibles sans qualification, avec des contrats sur mesure pour votre situation : travail saisonnier, CDD, intérim, à temps plein ou à temps partiel.

Les avantages à travailler sont nombreux. Le premier d'entre eux consiste bien entendu à percevoir un salaire ! Cet argent pourra servir à financer des projets utiles pour votre avenir : passer le permis de conduire, acheter un véhicule, partir à l'étranger, ou simplement économiser en vue des frais d'inscription à l'université ou dans une grande école…

Par ailleurs, vous allez acquérir une expérience concrète du monde du travail, et nouer vos premiers contacts professionnels pour bâtir votre réseau. Sur votre CV, cette première expérience sera toujours un plus. Hormis les compétences que vous aurez acquises, elle montrera à votre futur employeur que malgré vos mauvais résultats aux examens, vous avez su rebondir !